health scaled

Conseils de voyage

Santé et vaccination

SANTÉ Les services de santé publique au Brésil sont gratuits pour les touristes étrangers. Ainsi, en cas d’accident ou de problème de santé, il suffit d’appeler le Service mobile d’urgence (Samu) en composant le 192 sur le téléphone. L’appel est gratuit.
Le Brésil est un pays au climat tropical, nous vous recommandons donc de boire des liquides en permanence pour éviter la déshydratation. Portez des vêtements confortables et protégez-vous du soleil avec un chapeau (ou une casquette), des lunettes de soleil et de la crème solaire. Évitez l’exposition directe au soleil entre 10h00 et 16h00. Emportez des produits anti-moustiques que vous utiliserez si nécessaire. Lavez-vous les mains avec de l’eau et du savon plusieurs fois par jour, surtout après avoir utilisé les transports publics et d’avoir rendu visite à des attractions très fréquentées. Évitez de consommer des aliments mal préparés ou emballés. Lorsque vous faites du vélo ou de la randonnée, prenez des aliments qui ne s’abîment pas avec la chaleur.
Portez un répulsif et des vêtements à manches longues (surtout tôt le matin et en fin d’après-midi) pour éviter le moustique qui transmet le virus Zika. Si vous présentez des symptômes tels que de la fièvre, une éruption cutanée, des maux de tête, des douleurs oculaires, des douleurs corporelles et articulaires ou des taches rouges sur tout le corps, le ministère brésilien de la santé vous recommande de vous rendre dans un hôpital ou un établissement de santé et de boire beaucoup de liquide. Le virus est la principale cause de l’augmentation des cas de microcéphalie chez les bébés et suscite l’inquiétude, notamment chez les femmes enceintes et celles qui prévoient de l’être dans les mois à venir. Quelle que soit la destination ou la raison, toutes les femmes enceintes devraient consulter leur médecin avant de voyager. Il est conseillé aux femmes enceintes de n’utiliser que des médicaments prescrits par des professionnels de la santé, de passer des examens prénataux qualifiés pour leur stade actuel et de signaler tout changement pendant la grossesse. Outre l’utilisation de produits anti-moustiques et de vêtements à manches longues, il est également recommandé d’éviter l’accumulation d’eau stagnante dans des endroits tels que les seaux, les pots de fleurs, les vieux pneus, etc. Le Brésil a présenté un plan national de lutte contre la maladie, impliquant différents ministères et agences du gouvernement fédéral, en partenariat avec les États et les municipalités.
Pour entrer au Brésil, il n’est pas obligatoire d’être vacciné contre un quelconque type de maladie. Toutefois, il existe dans le pays des zones avec recommandation de vaccination (ACRV), où il est recommandé de se faire vacciner contre la fièvre jaune avant votre visite. La fièvre jaune est une maladie transmise par la piqûre de moustiques infectés. Si vous n’avez jamais été vacciné, vous devrez le faire 10 jours avant votre voyage (cette période n’est pas nécessaire si vous avez déjà été vacciné). En cas de doute, consultez le site web du ministère brésilien de la santé.
Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il existe un risque de transmission du paludisme dans 96 pays du monde. Les personnes infectées présentent d’abord des symptômes tels que de la fièvre, des frissons et des symptômes semblables à ceux de la grippe. Au Brésil, la transmission du paludisme est concentrée dans la région amazonienne, qui couvre les États d’Acre, d’Amapá, d’Amazonas, de Maranhão, de Mato Grosso, de Pará, de Rondônia, de Roraima et de Tocantins. Dans ces régions, il est essentiel de prendre certaines précautions pendant les périodes de plus grande activité des moustiques porteurs de la maladie (du coucher au lever du soleil) : Portez des vêtements légers à manches longues pendant les périodes de forte exposition lors d’activités telles que les excursions en canoë. Appliquez un insectifuge sur les zones exposées de la peau, en suivant toujours les instructions du fabricant. Soyez attentif à l’apparition des symptômes de la maladie, tels que la fièvre, les courbatures et les maux de tête. Si des symptômes de la maladie apparaissent, consultez l’hôpital ou l’unité sanitaire la plus proche. Idéalement, une attention médicale devrait être accordée dans les 48 heures suivant l’apparition des premiers symptômes. Il est important de souligner que le Brésil dispose d’un réseau de santé publique structuré pour diagnostiquer et traiter correctement les patients.

Home / Conseils de voyage / Santé et vaccination