Région du centre-ouest du Brésil

Destination

Région du centre-ouest du Brésil

Le Centre-Ouest comprend les États de Goiás, Mato Grosso et Mato Grosso do Sul (séparé du Mato Grosso en 1979), plus le District fédéral, où se trouve Brasilia, la capitale nationale. Jusqu'en 1988, l'État de Goiás comprenait la région qui est devenue l'État de Tocantins, au nord. Le Centre-Ouest s'étend sur 1 612 077 km² (622 426 miles carrés) et couvre 18,9% du territoire national. Son principal biome est le cerrado, la savane tropicale dans laquelle la prairie naturelle est partiellement couverte de buissons tordus et de petits arbres. Le cerrado était autrefois utilisé pour l'élevage du bétail, mais il est désormais également utilisé pour la production de soja. Il y a des forêts le long des rivières et des ruisseaux et quelques grandes zones de forêts plus denses, dont la plupart ont été défrichées pour l'agriculture et l'élevage de bétail. Au nord, le cerrado fait frontière avec la forêt tropicale. Elle comprend également le Pantanal à l'ouest, connu pour sa faune, notamment les oiseaux aquatiques et les caïmans. Au début des années 1980, 33,6% de la région avait été altérée par des activités anthropiques, avec un minimum de 9,3% dans le Mato Grosso et un maximum de 72,9% dans le Goiás (sans compter le Tocantins). En 1996, la région Centre-Ouest comptait 10,2 millions d'habitants, ce qui représente le  6% de la population totale du Brésil. La densité moyenne est faible, avec des concentrations dans et autour des villes de Brasília, Goiânia, Campo Grande et Cuiabá. Le niveau de vie est inférieur à la moyenne nationale. En 1994, ils étaient les plus élevés dans le district fédéral, avec un revenu par habitant de 7 089 dollars (le plus élevé du pays) et les plus bas dans le Mato Grosso, avec 2 268 dollars.